Lilliade PDF

Homer (Greek Homeros, "hostage" or "one who is obliged to follow" is deemed to be a bard (poet) in the late eighth century BC. It was simply called "the Poet" by the Ancients. The first two works of Western literature are the Iliad and the Odyssey are attributed to him. It is still difficult today to establish with certainty whether Homer was a historical person or a constructed identity, and if it is the author of two famous epics that are at the foundation of Western literature. However several Ionian cities (Chios, Smyrna, Colophon or Cumae) disputed the origin of the bard and tradition individualisait repeating that Homer was blind. Place of Homer in Greek literature is quite major as alone represents the epic genre in this period: the Iliad and the Odyssey are attributed him from the sixth century BC. BC, as well as two comic poems, the Batrachomyomachia (literally "battle of frogs and rats") and the Margites, and the poems of the Homeric Hymns. Homeric language is an archaic language already in the eighth century BC. BC and even more when setting the text in the sixth century BC. BC: it is associated with the use of dactylic hexameter. L’Iliade (en grec ancien Iliás, en grec moderne Iliáda) est une épopée de la Grèce antique attribuée à l'aède Homère. Ce nom provient de la périphrase « le poème d'Ilion » hê Iliàs poíêsis), Ilion Ílion) étant l'autre nom de la ville de Troie. L’Iliade est composée de quinze mille trois cent trente-sept hexamètres dactyliques et, depuis l'époque hellénistique, divisée en vingt-quatre chants. Le texte a probablement été composé entre 850 et 750 av. J.-C. (dates déjà mentionnées par Hérodote), soit quatre siècles après la période à laquelle les historiens font correspondre la guerre mythique qu’il relate. Il n'a été fixé par écrit que sous Pisistrate, au VIe siècle av. J.-C. Le thème de l'épopée est la guerre de Troie dans laquelle s'affrontent les Achéens venus de toute la Grèce et les Troyens et leurs alliés, chaque camp étant soutenu par diverses divinités comme Athéna, Poséidon ou Apollon. Après un siège de dix ans, le sort des armes hésite encore dans de multiples combats collectifs ou individuels où s'illustrent des figures comme Ajax, Hector ou Patrocle. Finalement les Achéens l'emportent grâce à la victoire d'Achille qui tue le chef troyen en combat singulier.

Livres connexes