Echographie scrotale et pénienne PDF

En pathologie scrotale et pénienne, l’échographie s’est imposée comme la technique de première intention, bien avant la RMN et le scanner. Les régions anatomiques scrotale et pénienne sont particulièrement bien adaptées à l’imagerie échographique de haute fréquence qui produit des images détaillées, de haute définition. L’imagerie Doppler couleur et l’analyse spectrale des flux sanguins contribuent efficacement à l’analyse de la vascularisation testiculaire ou pénienne. Cette analyse bénéficie, depuis peu, de l’apport de l’échographie de contraste qui a démontré sa capacité d’analyse précise de la perfusion testiculaire, particulièrement intéressante en pathologie aiguë. L’ouvrage s’articule en huit chapitres qui traitent des différentes situations pathologiques rencontrées en pratique quotidienne. Après un rappel embryologique et un rappel anatomique du scrotum normal, tous les deux indispensables pour la bonne compréhension de certaines images anormales, le deuxième chapitre de l’atlas est dédié à l’imagerie échographique et Doppler normale. Ce chapitre est particulièrement important car il donne les clés pour réussir une échographie scrotale que ce soit en terme de réglages ou de choix des sondes et précise les bases de la compréhension des images échographiques normales, première étape avant la reconnaissance des images pathologiques. Ensuite sont abordées, de manière logique, les différentes circonstances pathologiques au cours desquelles l’échographie est potentiellement intéressante pour l’établissement du diagnostic : la pathologie congénitale, le scrotum aigu, les tumeurs, la pathologie chronique. Au travers de nombreux exemples illustrés sont exposées les présentations pathologiques les plus typiques ou plus rares, les variantes et les exceptions. Un dernier chapitre reprend sous forme synthétique de tableaux des données normales à connaître et quelques-unes des situations pathologiques les plus fréquentes qui peuvent poser des problèmes de diagnostic différentiel. Le dernier chapitre de l’atlas est dédié à l’imagerie échographique, pénienne, normale et anormale.

Livres connexes